Echanges de Savoirs

Qu'est ce que l'échange de savoirs ?

Responsables :

Nous avons tous un savoir: manuel, intellectuel, expérience, savoir-faire. Tout ce que nous savons peut être transmis. Dans notre réseau d’échanges vous apprenez et transmettez à votre tour, individuellement ou en groupe, à tout âge, à tout niveau.

Une seule monnaie d’échange : le savoir.

 

 

 

Prochain Repair Café

Le prochain Repair Café aura lieu le samedi 10 octobre de 09h30 à 12h30 (atelier Pretexte)
 
• Vous avez un objet à réparer ? On vous aide à le réparer lors de cette session.
• Vous voulez aider les autres à réparer ? On vous briefera pour devenir techniciens bénévoles.

 

Vu dans la presse ...

Domloup. Le Repair café dévoile son programme avant forum

Ouest-France 05/09/2020

Comme le forum des associations, aujourd’hui, est éclaté sur différents lieux de la commune, l’association Entraide familles présentera les activités du Repair café dans les locaux de l’espace jeux des P’tits Loups.

« On rencontrera sur le site des réparateurs bénévoles du Repair café qui œuvre contre l’obsolescence programmée du petit électro ménager et autres objets. Il sera possible de les rejoindre ou de se renseigner », explique Isabelle Jouin, animatrice de l’association.

Trois journées seront sans doute programmées pendant l’année. Sur le marché de Noël, un stand pour des bricolages de Noël avec des produits de récupération. En mars un projet de réparation vélo et pourquoi pas d’une braderie deux roues ? En juin une journée sur le vêtement à organiser.

Le repair-café rouvrira le samedi 10 octobre de 9 h 30 à 12 h 30. Salle Prétexte derrière l’Envolée.

 

Calendrier Repair Café 2020/2021

Vu dans la presse ...

Crème chantilly

Bonjour à tous,

Quoi de plus délicieux en ce moment que des fraises du jardin avec de la chantilly.

J’avais envie de vous faire partager un petit tour de main pour réaliser sa chantilly soi-même

Le plus important c’est que tous les ingrédients et le matériel soient mis au réfrigérateur avant.

Il me faut

  • Un saladier (idéal à fond rond type cul de poule)

  • Un batteur électrique

  • 1 brique de crème fraiche entière (crème fleurette ou liquide) (pas d’allégée !!! ce sont les matières grasses qui permettent d’obtenir la crème)

  • Du sucre vanillé

Comment je fais ?

Je dépose la crème dans le saladier et je bats pendant environ 5 minutes.

La crème liquide épaissi, des traces se forment à la surface de la crème.

Je bats jusqu’à la consistance désirée et j’ajoute le sucre vanillé selon mon goût

Je nappe mes fraises avec et je déguste.

Cette crème se conserve 24 h maximum au réfrigérateur.

Bonne dégustation !

Isabelle

 

 

Comment porter le masque en tissu ?

⚠️Le masque en tissus peut être utilisé par tous MAIS un masque mal entretenu ou mal porté peut aussi être propice au développement des virus.

Comment bien le porter ?

 

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Les bienfaits de la musique sur le cerveau

Aujourd’hui, je vous propose un nouveau thème de réflexion et de partage d’idées « l’utilité de l’écoute de musiques, ou (et) de la pratique musicale

C’est à nouveau une émission de France Inter « Grand bien vous fasse » qui m’a fourni la matière de ce petit article. Invités Emmanuel Bigand enseignant chercheur qui a publié « Les bienfaits de la musique sur le cerveau » et Hervé Platel Professeur, neuropsychologue à l’université de Caen, il a publié « Le cerveau musicien »

Personne ou presque n’est insensible à la musique, nous ne connaissons pas de civilisation sans musique et il n’a été identifié aucune civilisation ayant abandonné durablement les activités musicales à l’exception de quelques intermèdes totalitaires de courte durée.

Si on étudie les pratiques musicales  à travers le monde, les berceuses, les chants des mères apparaissent comme des pratiques universelles dans toutes les cultures. Les premiers instruments retrouvés ont plus de 60 000 ans, la musique accompagne donc nos vies depuis toujours et de la naissance à nos dernières heures. Bien avant de naître, le bébé mémorise des œuvres musicales, il réagit plus à la voix chantée de sa mère qu’à la voix parlée. Le jeune enfant est capable d’analyser des organisations musicales surprenantes. A l’autre extrémité de la vie, la musique reste accessible à des personnes en phase avancée de maladie dégénérative. La musique parvient à réveiller la mémoire et les émotions liées aux événements associés.

Depuis une dizaine d’années, les neuropsychologues n’ont cessé d’accumuler de nouvelles preuves du pouvoir de la musique. On constate des effets bénéfiques dans les cas d’atteintes cérébrales qui entrainent des déficiences cognitives et motrices graves. La musique agirait comme un neuro stimulateur et un neuro protecteur, parallèlement, la musique stimule la plasticité cérébrale et contribue à l’organisation ou la réorganisation des circuits neuronaux. Sans être atteint d’une pathologie, elle ralentit le vieillissement cognitif et rend la mémoire plus performante chez l’adulte. La pratique musicale ou l’écoute stimule  simultanément et de façon coordonnée des zones multiples du cerveau ce qui expliquerait que ces pratiques aient des effets bénéfiques sur le développement intellectuel de l’enfant. Le jeune enfant entendant ses premières chansons et comptines y associe des moments de bonheur qui contribuent probablement à renforcer la connexion entre son cerveau affectif et son cerveau perceptif. Le cerveau établit un pont entre son et émotion.. Le jeune enfant identifie la colère, la gaité, la douceur à l’écoute d’une musique, il y a comme une continuité entre langage émotionnel et langage musical.    De façon plus pragmatique il a été constaté que la musicothérapie permet la baisse de la consommation médicamenteuse comme les anti douleurs…

La musique peut aussi optimiser la concentration en permettant de s’isoler comme dans une bulle, de nombreux adolescents aiment travailler en écoutant leur musique, ce qui nous surprend nous parents. Selon un sondage SACEM, écouter la musique est l’activité culturelle préférée de 73% des jeunes. 

En conclusion les bienfaits de la musique sont nombreux et multiples si l’on reprend les titres des chapitres du livre d’Emmanuel Bigand , on donne à voir l’étendue des possibles grâce à la musique, elle adoucit les mœurs, panse les neurones,  favorise la plasticité cérébrale, stimule l’intelligence , contre les troubles de la mémoire, aide dans la rééducation motrice, stimule le langage, soigne les émotions. On peut enfin ajouter elle procure du plaisir, permet de nombreux échanges, c’est une activité intergénérationnelle et interculturelle, c’est un langage universel.

J’espère vous avoir convaincu d’écouter, de pratiquer, chanter est à la portée de tous et de proposer aux enfants des mélodies diverses et variées, c’est remplir leur boite à outils pour les aider à bien grandir et à bien apprendre. Cette proposition est intéressante  dés le début de la grossesse, jeunes maman initiez vous à la relaxation et à la méditation. Pour les jeunes parents allez écouter « radio doudou » sur internet, les propositions sont multiples comptines, classique, jazz…. Et adaptées au moment de la journée.

Sylvie Disdier

 

 

L’autre Fléau : un Monde Obèse

L’autre Fléau : un Monde Obèse

Bonjour, nouveau thème, c’est un documentaire passé sur ARTE le 14 avril édifiant !

En 2030, la moitié de la planète sera en surpoids ou obèse. Un fléau qui frappe partout, entraîne des maladies cardio-vasculaires et, surtout, du diabète. Aujourd’hui, 2 milliards d’adultes et d’enfants sont concernés. Un obèse sur trois est diabétique. Chercheurs, scientifiques, médecins racontent le combat contre la malbouffe, leur croisade contre les lobbies de l’industrie agro-alimentaire. C’est notre type de nourriture, la fréquence des repas et la manière dont nous mangeons qui ont changé. Dans les années 70 le gras est remplacé par les céréales, riches en glucides donc en sucres, elles deviennent la nouvelle base de notre alimentation, elles sont mêmes présentées comme saines et bienfaitrices surtout pour les enfants. Puis déferlent les produits transformés, c’est plus moderne et cela libère la femme maintenant très active à l’extérieur de la maison. Ce sont des produits facteurs de diabète, diabète qui tue une personne toutes les 6 secondes dans le monde. Selon le documentaire les grands groupes de l’industrie alimentaire instrumentalise ou discrédite les études scientifiques notamment en étant les financeurs de ces études. Aux Etats unis des voix s’élèvent. Au Mexique où une bouteille d’eau est plus chère qu’une bouteille de soda, la prise de conscience est manifeste 73% de la population est en surpoids ou obèse, chaque habitant consomme 137 litres de soda par an, un record mondial. Au Chili, des taxes sur les sodas ont été adoptées, des logos d’alerte sont imposés sur les produits pour lesquels il est interdit de faire de la publicité et les enfants sont formés à identifier ces logos simples de un à trois logos noirs, avec trois le produit est fortement déconseillé. Les industriels qui avaient affirmé ne pas pouvoir faire baisser le sucre et autres additifs finissent par s’adapter pour ne pas avoir les 3 symboles. En France, les négociations ont été âpres pour arriver à un nutriscore moins explicite et moins couperet dans la décision d’achat et de consommation, mais c’est peut être un début…..

Réflexion personnelle, avec la période que nous vivons, beaucoup redécouvrent le plaisir de cuisiner des produits frais, de consommer local et il semble parmi les amis de mes enfants que ce nouveau mode de consommation apporte du plaisir, ils s’échangent des photos de jolies compositions dans les assiettes et effet qu’ils attendaient moins l’aiguille de la balance bouge….

Sylvie Disdier 

 

Syndiquer le contenu