Vu dans la presse ...

La « Faites de la musique » : une fête entre voisins

Ouest-France 29/06/2018

Pour sa 17e édition la Faites de la musique a de nouveau rassemblé 20 % de la population, ce week-end. Une véritable réussite pour la commune !

Reportage

On est étonné, d'année en année, de la popularité et de l'engouement pour cette « Faites de la Musique » reconduite dans le même format depuis 17 ans. Samedi, plus de 600 personnes sont venues vivre et partager un moment ou la soirée, place Waldeck-Rousseau.

Les recettes de ce succès ? Antoine Hubert, coordinateur de l'événement explique : « C'est l'association Entraide familles qui, il y a 17 ans, s'est saisie du concept, offrant aux artistes locaux une scène et un public. Le groupe de rock, Les bras cassés, y sera pour quelque chose, invitant Joe Cocker et autres icônes du rock. Il deviendra Vénus de Milo ! Dix-sept ans après, il est toujours plébiscité avec d'autres formations locales. »

L'originalité est ailleurs ! C'est au four à pain communal, derrière le Presbytère, que la fête s'allume et prend feu. Les jeunes de Ti D'Jeun's ont préparé pizzas et tartes. Sébastien, le boulanger, et Hubert sont à la manoeuvre et l'apéritif ouvre des festivités mises en gamme par Get on the good foot, de l'école de musique Paul-Leflem et le groupe d'anglais ludique.

Lieu de rencontre

Ensuite, on déménage ! Des tables ont été dressées pour 400 places espace Waldeck-Rousseau. Les Domloupéens arrivent en famille, glacière en bandoulière et s'installent pour un pique-nique concert jusqu'à tard dans la nuit. « C'est la fête qu'on ne rate pour rien au monde », explique Marie. Il y a de la place, les barbecues fument et grillent. « On se retrouve, on s'organise entre copains, ajoute Philippe. J'invite, à l'occasion, des amis car je sais que ce sera super ! »

Les enfants dansent devant la scène où se succèdent Lambda, Quaterback, No waste, Saion et Vénus de Milo. Rock et pop ! On reste peu en place, bavardant de table en table.

« La Faites de la musique résonne comme une invitation. Parfois des jeunes locaux montent sur scène, explique Christophe, chargé du bar. C'est un lieu de rencontre attendu, un événement partagé avec, pour prétexte, la musique. Mais c'est avant tout une grande fête des voisins. On vient de tous les quartiers. L'ambiance est familiale. Certains ne se retrouvent qu'à cette occasion. »

 

Pascal, le chanteur de Venus de Milo assure : « Nous voyons maintenant de jeunes adultes avec leurs gamins chanter et danser ici ! Le bonheur quand on les a connus en couche culottes ! » La Faites de la musique passe les générations !